Le cinéma ne doit pas être l’apanage d’une communauté restreinte, mais un bien pour tous